ACTUALITÉS ASTRADEC

EPISODE 6 : déconvenues, remise en question et nouveau défi

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

En 2019, une année encore, le mental de champion d’Adrien lui dicte d’aller chercher la victoire sinon un podium au Pérou, là où se déroule aussi la 41e édition du Dakar. “J’étais surmotivé, je voulais clairement monter sur le podium. Physiquement, je m’étais retapé, j’étais prêt.” Le début de course, une fois de plus, est difficile pour Adrien. Mais le pilote ne lâche rien. En revanche, son moteur, lui, ne tient pas le coup : nouvel échec pour le Nordiste, contraint d’abandonner après une casse moteur. “Cela a été très dur à accepter une nouvelle fois : je m’étais conditionné pour aller au bout et donner le meilleur de moi-même. Je suis rentré en France vraiment déçu. J’avais encore été contraint d’abandonner.” 

Pour autant, pas question de ne pas reprendre le départ de ce rallye en 2020. Mais, encore une fois, la réussite n’est pas au rendez-vous pour le pilote : sur la 3e étape d’un rallye très difficile, se déroulant en Arabie Saoudite, Adrien percute une pierre à pleine vitesse, dans un petit vallon. L’accident est violent : il plonge le pilote dans le coma, sa clavicule se casse de nouveau. 

Après sa période de convalescence, vient le temps des soins physiques. Puis, d’une vraie remise en question. “L’année 2020 a été très dure : outre ma chute, j’ai aussi perdu un copain, le motard portugais Paulo Gonçalves, disparu sur la 7e étape du Rallye. Un temps, je me suis demandé s’il ne fallait pas que je jette l’éponge, que j’arrête de prendre de tels risques”, raconte Adrien. “Mais projeter le fait d’arrêter m’a en réalité fait prendre conscience de l’envie que j’avais de continuer. Comme devant les circuits boueux de mon enfance, je n’ai pas eu envie de faire demi-tour. Je ne veux pas arrêter sur un échec, je ne veux pas renoncer à une part de moi. Et si j’ai finalement décidé de continuer, ce n’est pas pour l’argent ou par rapport aux autres, partenaires ou proches, c’est avant tout pour moi.” 

Après sa période de rééducation, le Nordiste remet les choses à plat. Accepte l’accident. Essaie de comprendre ce qui s’est passé. Passe une batterie de tests. Et se remet au travail… “J’ai pris les choses en main. Je suis encore deux ans sous contrat avec Yamaha”, indique-t-il. “La crise sanitaire n’a pas rendu les choses faciles côté entraînement, mais j’ai fait tout ce que j’ai pu cette année pour me remettre en selle. J’ai mis à profit le premier confinement pour me remettre physiquement. Ensuite, je suis allé faire un rallye en Turquie pour me remettre dans le bain, et en Andalousie, où j’ai fini 2e. Mon but, c’était de reprendre du plaisir, de rouler librement, sans penser à la chute. J’avais besoin de me libérer, de reprendre confiance et de faire ce que je sais faire : retrouver une forme de spontanéité dans la pratique. Avoir l’esprit libre. Et je pense avoir réussi à retrouver cela…” 

C’est donc avec sérénité que le pilote a décollé une nouvelle fois pour l’Arabie saoudite, le jour de Noël. Certains de ses partenaires ont été malheureusement contraints de revoir leur accompagnement à la baisse, Covid oblige. Mais pas Astradec par la volonté de son dirigeant : “Eric, a contrario, a voulu aller plus loin et m’aider davantage. Je suis fier de cette confiance qu’il me témoigne. Il croit en moi, malgré des moments qui ont été difficiles. Et ça fait vraiment du bien de recevoir une telle confiance et de constater qu’il y a des personnes qui continuent de croire au projet, coûte que coûte. C’est une force, c’est encourageant.” En 2021, Adrien soufflera ses trente bougies. Et quel plus beau cadeau d’anniversaire qu’une réconciliation avec le Dakar et un podium sur cette course mythique ? 

Toute l’équipe d’Astradec envoie ses encouragements à Adrien pour cette échéance sportive du début d’année 2021 et ne doute pas, quel que soit le résultat de ce 6e Dakar auquel il participe, qu’il est et restera un grand champion

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nos dernières actualités

VOUS AVEZ

UN PROJET DE VALORISATION ?

ASTRADEC ENVIRONNEMENT VOUS ACCOMPAGNE

Vous avez une problématique liée au traitement et à la collecte de déchets? Vous souhaitez faire un devis pour une location de bennes? Vous cherchez à optimiser la gestion de vos volumes de matières? Vous devez assainir ou dépolluer un site? Nos équipes et bureaux d’étude sont à votre écoute et ont forcément une solution…  

VOUS AVEZ

UN PROJET DE VALORISATION ?

ASTRADEC ENVIRONNEMENT VOUS ACCOMPAGNE

Vous avez une problématique liée au traitement et à la collecte de déchets? Vous souhaitez faire un devis pour une location de bennes? Vous cherchez à optimiser la gestion de vos volumes de matières? Vous devez assainir ou dépolluer un site? Nos équipes et bureaux d’étude sont à votre écoute et ont forcément une solution…